Bon à savoir...

VIN BIOLOGIQUE :

La certification apporte l'assurance d'une vigne cultivée sans désherbant, sans engrais chimique et sans produit phytosanitaire. En France les vins "bios" n'ont pour leur grande majorité aucune règle particulière de vinification. Seuls les rares vignerons adhérents de Nature et Progrès ou à la Charte de Vinification de la Fédération Interprofessionnelle des Vins de l'Agriculture Biologique (FNIVAB) suivent des cahiers des charges.



VIN NATUREL :


Un vin naturel provient d'une vigne travaillée exclusivement de manière biologique (parfois même sans tracteur ou avec le cheval !), aucun produit chimique de synthèse, vignes récoltées manuellement, vinification naturelle (pas de sulfites ou très peu, pas de levurage, pas d'acidification, levure indigène...).



SO2 :

Depuis le premier janvier 2006, la mention " contient des sulfites" ou "contains sulfits" est obligatoire pour l'étiquetage des vins en contenant plus de 20 mg/litre. Leur taux plus élevé, nous l'avons vu, dans les vins blancs ou rosés est responsable de la mauvaise réputation de ces vins, accusés souvent à juste titre de donner facilement mal à la tête.



BIO-DYNAMIE :

Cette méthode consiste à appliquer à des moments précis dans les cycles de l'année par rapport à un calendrier lunaire et planétaire des préparations (compost de bouse, préparation à base de camomille, d'ortie, d'écorce de chêne, de pissenlit ou de valériane). Celles-ci vont aider la vigne à s'adapter plus facilement au climat et ses aléas ainsi qu'à d'éventuelles maladies. Il s'agit donc de favoriser des échanges entre le sol et les racines de la vigne afin de permettre la pleine expression des terroirs et des raisins. L’agriculture bio-dynamique est une agriculture assurant la santé du sol et des plantes pour procurer une alimentation saine aux animaux et aux hommes. Elle se base sur une profonde compréhension des lois du «vivant» acquise par une vision globale de la nature. Elle considère que la nature est actuellement tellement dégradée qu’elle n’est plus capable de se guérir elle-même et qu’il est nécessaire de redonner au sol sa vitalité.

Description de l'image
Description de l'image